L'ONU inquiète du refus du Président palestinien Abbas de briguer un nouveau mandat

10 novembre 2009
Le Secrétaire général Ban Ki-moon avec le Président de l'Autorité palestienne Mahmoud Abbas en janvier 2009.

Le Coordonnateur des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen Orient, Robert Serry, a exprimé mardi son inquiétude concernant l'annonce la semaine dernière par le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat lors des élections prévues en janvier.

M. Serry a eu un entretien mardi avec Mahmoud Abbas. « J'ai exprimé au Président Abbas le ferme soutien du Secrétaire général pour son leadership. Mais il est clair que ce précieux atout est maintenant en péril. Je pense que l'annonce du Président Abbas la semaine dernière est un appel fort et clair », a dit M. Serry à l'issue de cette réunion dans un communiqué.

« Je répète l'appel du Secrétaire général concernant un gel de toutes les activités de colonisation. Soit nous avançons de manière décisive vers une solution à deux Etats conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, soit nous risquons de reculer », a-t-il ajouté.

Selon la presse, Mahmoud Abbas a voulu manifester sa frustration devant le blocage du processus de paix avec Israël en annonçant qu'il ne se représenterait pas.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.