Les Casques bleus coupables d'abus sexuels sont sanctionnés

6 novembre 2009

Des dizaines de Casques bleus impliqués dans des cas d'abus et d'exploitation à caractère sexuel ont été sanctionnés et punis depuis le début de l'année, a indiqué cette semaine la porte-parole du Secrétaire général de l'ONU.

L'ONU applique une politique de tolérance zéro concernant les abus et l'exploitation à caractère sexuel commis par ses Casques bleus. Les hauts dirigeants des Nations Unies affirment depuis plusieurs années qu'il n'y a pas d'impunité pour les soldats de la paix inculpés.

La porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, a indiqué que depuis janvier 33 militaires ont été sanctionnés et punis pour ce type d'infraction.

“Lorsque des inculpations pour mauvaise conduite sont prouvées à l'encontre de militaires ou de policiers servant comme Casques bleus, l'ONU rapatrie ces individus et leur interdit de participer à de futures missions de maintien de la paix”, a-t-elle ajouté.

Le Département de l'appui aux missions a précisé que les sanctions vont du départ à la retraite forcée, à l'annulation de la mission du Casque bleu, jusqu'à des peines d'emprisonnement à durée variable en passant par le licenciement pour faute.

La porte-parole a aussi indiqué que l'an dernier des sanctions ont été prononcées contre deux soldats de la paix et que 15 procédures disciplinaires ont été ouvertes l'année d'avant. “L'ONU essaie d'obtenir des pays contributeurs de troupes de faire davantage en matière d'enquêtes et de punitions contre leurs citoyens qui commettent de tels actes de mauvaises conduite”.

Le nombre de Casques bleus déployés dans le monde est actuellement le plus élevé dans l'histoire des Nations Unies avec 113.000 membres travaillant dans 18 missions sur quatre continents.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Enquête sur des allégations d'abus sexuels par des casques bleus

La Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) a annoncé mercredi qu'elle avait réclamé une enquête sur des allégations d'abus sexuels par des casques bleus au Nord-Kivu, dans l'est de la RDC.