RDC : Plus de 16.000 civils déplacés par des affrontements tribaux dans le nord

6 novembre 2009

Des affrontements entre deux tribus dans le nord de la République démocratique du Congo (RDC) ont entraîné le déplacement depuis la semaine dernière de plus de 16.000 civils, qui ont fui leurs maisons pour se réfugier en République du Congo, a indiqué vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Des affrontements entre deux tribus dans le nord de la République démocratique du Congo (RDC) ont entraîné le déplacement depuis la semaine dernière de plus de 16.000 civils, qui ont fui leurs maisons pour se réfugier en République du Congo, a indiqué vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Les affrontements ont éclaté pour la première fois en mars entre les tribus Enyele et Munzaya dans le village de Dongo, dans la Province Equateur de la RDC. Ces affrontements portent sur des questions agricoles et sur des droits de pêche. Lors de cette première série d'affrontements, plus de 200 maisons avaient été brûlées et plus de 1.200 résidents avaient fui vers la République du Congo.

Cette fois-ci, 60 personnes ont été tuées et environ 40 autres sérieusement blessées. Les affrontements se sont étendus aux villages environnants, plusieurs d'entre eux ayant été brûlés.

« Le HCR est sérieusement préoccupé par l'intensité de la violence et par sa propagation aux villages alentours, qui ont été quasiment vidés de leurs habitants », a déclaré un porte-parole du HCR, Andrej Mahecic.

Selon l'agence des Nations Unies, les 16.000 réfugiés de RDC, qui sont principalement des Munzayas, ont trouvé refuge dans des bâtiments publics ou avec des communautés d'accueil dans 11 villages le long du fleuve Oubangui, qu'ils ont dû franchir pour atteindre la République du Congo.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Le Roy appelle à une enquête sur le massacre de civils par les forces armées

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, a appelé à une enquête sur le massacre de dizaines de civils cette année dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) par des éléments de l'armée congolaise.