Tribunal spécial pour la Sierra Leone : Huit condamnés transférés au Rwanda

3 novembre 2009

Huit anciens rebelles sierra léonais condamnés par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) pour des crimes commis lors de la guerre civile de 1991 à 2001 dans ce pays d'Afrique de l'Ouest ont été transférés au Rwanda où ils vont purger leurs peines.

Parmi les condamnés, il y a Issa Sesay, Morris Kallon et Augustine Gbao, chefs du Front révolutionnaire uni (RUF), un groupe rebelle responsable d'atrocités contre la population civile et d'attaques contre des soldats de la paix pendant cette guerre civile.

Les prisonniers, qui ont été transportés à bord d'un avion affrété par les Nations Unies, seront incarcérés à la prison Mpanga au Rwanda, spécialement conçue pour accueillir les condamnés du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour leur rôle dans le génocide de 1994. Ils purgeront des peines allant de 15 à 52 ans.

Le transfert fait suite à un accord signé entre le Rwanda et le TSSL en mars dernier pour accueillir les condamnés qui ne peuvent rester à Freetown où les établissements pénitentiaires ne correspondent pas aux normes des Nations unies.

Officiellement créé en 2002, le TSSL a été mis en place en commun par les Nations Unies et le gouvernement de la Sierra-Leone afin de juger les principaux auteurs des violations du droit international et sierra-léonais commis sur le territoire du pays depuis le 30 novembre 1996.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Tribunal pour la Sierra Leone confirme la condamnation de 3 chefs rebelles

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) a confirmé lundi en appel la condamnation de trois chefs d'un groupe rebelle responsable d'atrocités lors de la guerre civile de 1991-2001.