L'UNESCO condamne le meurtre d'un caméraman iraquien

2 novembre 2009

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné lundi le meurtre du caméraman iraquien Orhan Hijran, tué dans un attentat le 21 octobre.

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné lundi le meurtre du caméraman iraquien Orhan Hijran, tué dans un attentat le 21 octobre.

« Je condamne le meurtre d'Orhan Hijran », a déclaré M. Matsuura. « Ces dernières années, un nombre choquant de journalistes et d'employés des médias iraquiens ont payé de leur vie le droit de l'homme fondamental qu'est la liberté d'expression. Pour la reconstruction d'un Iraq libre et démocratique, il est essentiel que les autorités améliorent la sécurité des journalistes et leur permettent de mener à bien leur mission pour le bénéfice de tous ».

Orhan Hijran, âgé de 18 ans, a été tué par l'explosion d'une bombe juste en face de sa maison à Kirkouk. Il travaillait comme caméraman pour Al-Rasheed, un canal satellite consacré aux arts, à la culture et au divertissement, lancé en janvier dernier.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.