Ban réclame un soutien pour mieux protéger l'ONU en Afghanistan

29 octobre 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a réclamé jeudi un soutien de la communauté internationale pour mieux protéger la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), après l'attaque terroriste qui a tué mercredi 5 employés des Nations Unies et blessés 9 autres à Kaboul.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a réclamé jeudi un soutien de la communauté internationale pour mieux protéger la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), après l'attaque terroriste qui a tué mercredi 5 employés des Nations Unies et blessés 9 autres à Kaboul.

« Nous travaillons pour aider la population afghane. Mais notre mission n'est pas en sécurité, elle est vulnérable. Nous avons besoin du plein soutien du gouvernement afghan et de la communauté internationale », a déclaré M. Ban à la presse à l'issue d'une réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur l'Afghanistan. « Cet après-midi, j'ai demandé au Conseil de sécurité son soutien », a-t-il ajouté.

Il a ajouté qu'il avait reçu jeudi matin un appel téléphonique du président afghan Hamid Karzaï d'Afghanistan qui l'a assuré du renforcement du soutien à la sécurité de la MANUA. « Je lui ai demandé de nouveau qu'il prenne immédiatement des mesures de sécurité renforcées pour les employés et les bâtiments de la MANUA », a dit le Secrétaire général.

Ban Ki-moon a indiqué qu'il avait également eu jeudi matin une réunion d'urgence avec tous les chefs de départements, d'agences, de fonds et de programmes des Nations Unies pour évaluer la situation en matière de sécurité.

Le Secrétaire général a rappelé que le 2e tour de l'élection présidentielle afghane était dans une semaine et qu'un certain nombre de mesures à court terme étaient étudiées pour renforcer la sécurité des employés de l'ONU dans le pays.

« Nous explorons la faisabilité de faire venir des unités de sécurité supplémentaires pour garder les sites de l'ONU et nous demanderons à la communauté internationale de renforcer son soutien. C'est particulièrement important pendant la période électorale, notamment pour les sites en dehors de Kaboul où la sécurité de l'ONU est clairement insuffisante », a-t-il dit.

Vendredi, M. Ban doit faire un exposé devant l'Assemblée générale sur l'attaque qui a visé l'ONU en Afghanistan. « Je vais demander une action rapide en matière de sécurité afin qu'on puisse faire face aux menaces en augmentation croissante pour les employés de l'ONU », a-t-il dit

Revenant sur l'attaque sanglante contre une maison d'hôtes de l'ONU à Kaboul qui a été revendiquée par les Talibans, il a raconté au Conseil de sécurité « l'héroïsme des officiers de sécurité de la MANUA » lors de cette attaque. « Pendant au moins une heure et peut-être plus, ils ont tenu face aux assaillants se battant dans les couloirs du bâtiment et depuis le toit, donnant à leurs collègues le temps de s'échapper. Sans leur héroïsme, il y aurait pu y avoir plus de victimes. Ils n'étaient armés que de pistolets contre des assaillants équipés d'armes automatiques et de grenades », a-t-il expliqué.

« De plus en plus l'ONU est une cible, dans ce cas en raison de notre soutien aux élections afghanes. Sans compter les Casques bleus, 27 employés civils de l'ONU ont perdu la vie à cause d'actions violentes cette année, plus de la moitié en Afghanistan et en Pakistan », a-t-il rappelé.

Dans une déclaration de la Présidence du Conseil de sécurité, le Conseil a pour sa part exprimé "son ferme soutien au Secrétaire général, à son représentant spécial et à tout le personnel des Nations Unies face à la difficile mais importante tâche qu'ils remplissent". Il "salue la détermination de l'ONU à ne pas se laisser dissuader par ce drame et à poursuivre sa mission en Afghanistan".

"Le Conseil de sécurité souligne la nécessité de garantir la sécurité du personnel des Nations Unies et exprime son soutien à cet objectif. Le Conseil de sécurité exprime son soutien aux mesures déjà prises par le Secrétaire général à cet égard et attend avec impatience des propositions supplémentaires détaillées de sa part", ajoute la déclaration.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : Ban indigné par un attentat qui a tué cinq employés de l'ONU

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est déclaré mercredi profondément choqué et indigné par un attentat à Kaboul, en Afghanistan, qui a tué au moins cinq employés des Nations Unies et blessé neuf autres, et a vivement condamné cette attaque revendiquée par les Talibans.