Pakistan : Ban condamne un attentat meurtrier à Peshawar

28 octobre 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est déclaré mercredi indigné par un attentat à la bombe à Peshawar, au Pakistan, qui a fait des dizaines de morts.

« Il y a eu un attentat à la bombe épouvantable à Peshawar aujourd'hui. Plus de 80 personnes sont mortes, selon nos informations », a déclaré M. Ban lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU à New York.

« Je veux exprimer mon indignation à propos de la perte de tant de vies innocentes », a-t-il ajouté.

Dans une déclaration publiée après la conférence de presse, le Secrétaire général a condamné « dans les termes les plus forts possibles » l'attentat. « Aucune cause ne peut justifier une telle violence aveugle et inhumaine », a-t-il dit. Il a présenté sa sympathie et ses condoléances aux familles des victimes et au gouvernement du Pakistan et a souhaité un complet rétablissement à ceux qui ont été blessés.

Selon la presse, une voiture piégée a explosé dans un marché bondé dans la vieille ville de Peshawar mercredi, tuant au moins 90 personnes, dont de nombreuses femmes, et faisant plus de 160 blessés. Cet attentat a eu lieu quelques heures après l'arrivée de la Secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton dans la capitale pakistanaise, Islamabad.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A Islamabad, l'ONU se souvient des collègues tués dans un attentat

Les Nations Unies ont commémoré mardi le souvenir des cinq collègues qui ont été tués dans un attentat suicide la semaine dernière contre les bureaux du Programme alimentaire mondial (PAM) à Islamabad, la capitale pakistanaise.