Nucléaire : Des inspecteurs de l'AIEA en visite en Iran

26 octobre 2009

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé l'arrivée dimanche en Iran d'inspecteurs chargés de visiter une centrale d'enrichissement de l'uranium tenue secrète jusque récemment.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé l'arrivée dimanche en Iran d'inspecteurs chargés de visiter une centrale d'enrichissement de l'uranium tenue secrète jusque récemment.

L'agence basée à Vienne a été informée à la fin du mois de septembre par l'Iran de la construction de cette centrale près de la ville de Qom. Cette visite a été annoncée à l'issue de discussions avec le directeur général de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, et les autorités iraniennes, à Téhéran, le 4 octobre.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a affirmé que la construction de cette centrale violait les résolutions du Conseil de sécurité du fait du caractère tardif de sa révélation. Il a appelé l'Iran à plusieurs reprises à mettre en oeuvre les résolutions concernant son programme nucléaire et à coopérer avec l'AIEA.

L'Iran affirme que son programme a des fins purement pacifiques, mais des pays allèguent son caractère militaire. La question suscite l'attention de la communauté internationale depuis 2003, lorsqu'il est apparu que l'Iran avait dissimulé ses activités nucléaires pendant 18 ans, en violation de ses obligations aux termes du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

Cette visite intervient alors que le gouvernement prépare un projet d'accord sur la fourniture de combustible nucléaire pour un réacteur de recherche civil à Téhéran, approuvé par la France, la Russie et les Etats-Unis.

Mohamed ElBaradei a exprimé l'espoir que l'accord « ouvrirait la voie à une normalisation complète des relations entre l'Iran et la communauté internationale ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

AIEA : L'Iran demande un peu de temps pour étudier le projet d'accord technique

L'Iran a informé le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed Elbaradei, qu'il examinait le projet d'accord technique sur la fourniture de matériau nucléaire pour son réacteur de recherche et qu'il avait besoin d'un peu de temps, a indiqué vendredi l'AIEA.