AIEA : Projet d'accord sur le nucléaire de recherche iranien

21 octobre 2009

Les parties participant aux négociations sur la fourniture de matériau nucléaire à une centrale de recherche iranienne ont reçu mercredi un projet d'accord technique détaillé, a annoncé l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Les parties participant aux négociations sur la fourniture de matériau nucléaire à une centrale de recherche iranienne ont reçu mercredi un projet d'accord technique détaillé, a annoncé l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Selon le directeur de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, « la fourniture de matériau radioactif au réacteur de recherche de Téhéran est nécessaire pour la poursuite de ses activités qui sont purement humanitaires », indique un communiqué.

Ce réacteur nucléaire produit des isotopes radioactifs à des fins thérapeutiques et de diagnostic.

M. ElBaradei a souligné que ce projet d'accord était unique en son genre puisqu'il avait été suivi par les chefs d'Etats de la France, de la Russie, des Etats-Unis et de l'Iran.

L'accord porte notamment sur la conversion d'uranium faiblement enrichi en combustible nucléaire.

Cet accord intervient alors que se poursuivent depuis plusieurs années des discussions pour que l'Iran montre sans équivoque la nature purement pacifique de son programme nucléaire, qui comporte d'autres centrales destinées à l'enrichissement à grande échelle de l'uranium.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Négociations à l'AIEA sur la fourniture de combustible nucléaire à l'Iran

L'Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a accueilli lundi des pourparlers réunissant la France, l'Iran, la Russie et les Etats-Unis sur la fourniture de combustible nucléaire pour le réacteur de recherche de Téhéran.