Pakistan : Nouvel exode de civils en vue, prévient le HCR

16 octobre 2009

De nouveaux déplacements de civils fuyant la région du Sud-Waziristan au Pakistan en prévision d'opérations des forces gouvernementales contre les insurgés ont eu lieu cette semaine et un exode pourrait se produire si des opérations militaires à grande échelle étaient lancées, a mis en garde vendredi l'agence des Nations Unies pour les réfugiés.

« Les populations en exode rejoignent d'autres civils qui avaient fui vers les districts de Dera Ismail Khan et de Tank dans la Province frontière du Nord-Ouest entre mai et août de cette année. Début septembre, plus de 80.000 personnes déplacées (soit 11.000 familles) originaires du Sud-Waziristan ont été enregistrées par les autorités locales à Dera Ismail Khan et Tank », a déclaré le porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, à Genève.

Les autorités locales ont commencé l'enregistrement de nouveaux arrivants, avec plus de 800 familles enregistrées ces trois derniers jours, sur un total de 2.000 familles qui sont arrivées dans la région. Alors que certains mouvements depuis le Sud-Waziristan pourraient relever d'une migration saisonnière, la plupart des familles indiquent qu'elles fuient par anticipation en prévision de prochains bombardements. Si des opérations militaires à grande échelle sont lancées, le nombre des personnes déplacées devrait augmenter significativement.

Dans le cadre d'un effort interagence, le HCR travaille avec des partenaires locaux pour distribuer des articles de secours (comme des bâches en plastique, des matelas, des jerrycans et des batteries de cuisine) aux personnes déplacées internes originaires du Sud-Waziristan. En septembre, l'agence a distribué des biens de secours à plus de 6.500 personnes via ses partenaires locaux.

Le HCR dispose de stocks d'articles de secours dans la région pour porter assistance aux personnes déplacées arrivant dans le cadre de nouvelles vagues. Davantage encore peut être distribué dans un délai de 24 heures depuis différents entrepôts de stockage au Pakistan. Toutefois les défis clés concernent la sécurité et l'accès humanitaire aux personnes.

« Nous ne nous attendons pas à un nouvel exode de l'ampleur de celui que nous avons observé en provenance de Swat, Buner, Shangla et Dir en début d'année, avec plus de deux millions de personnes qui avaient fui leurs maisons. Toutefois il y aura des défis supplémentaires opérationnels à cause de l'environnement sécuritaire instable dans des zones de déplacement ainsi que dans la région même du Sud-Warizistan », a dit le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Pakistan : 100 millions de dollars de l'Arabie saoudite pour l'humanitaire

Les Nations Unies ont reçu une promesse de don de 100 millions de dollars de la part de l'Arabie saoudite pour soutenir les efforts humanitaires de l'Organisation et de ses partenaires au Pakistan, où des centaines de milliers de gens sont toujours déplacés à la suite des affrontements entre les forces gouvernementales et les insurgés dans le nord-ouest du pays.