Bosnie, Brésil, Gabon, Liban et Nigéria au Conseil de sécurité en 2010

15 octobre 2009

L'Assemblée générale de l'ONU a élu jeudi, dès le premier tour de scrutin, la Bosnie-Herzégovine, le Brésil, le Gabon, le Liban et le Nigéria comme membres non permanents du Conseil de sécurité, pour un mandat de deux ans, à compter du 1er janvier 2010.

Les cinq pays ont été élus à la majorité des deux tiers dès le premier tour de scrutin. Ils étaient tous candidat unique de leur groupe.

Pour le Groupe des États d'Afrique et d'Asie, le Gabon et le Nigéria, qui ont obtenu respectivement 184 et 186 voix, remplaceront le Burkina Faso et la Jamahiriya arabe libyenne, tandis que le Liban occupera la place laissée vacante par le Viet Nam, après avoir obtenu 180 voix. Sans s'être présentés, le Togo, la Sierra Leone, la République islamique d'Iran et le Libéria ont quand même reçu une voix chacun.

Pour le Groupe des États d'Amérique latine et des Caraïbes, le Brésil a obtenu 182 voix et remplacera le Costa Rica à partir du 1er janvier 2010. Sans s'être porté candidat, le Venezuela a reçu une voix.

Enfin l'unique siège attribué au Groupe des États d'Europe orientale est revenu à la Bosnie-Herzégovine, élue avec 183 voix en remplacement de la Croatie.

Chaque année, l'Assemblée générale élit cinq nouveaux membres non permanents pour siéger au Conseil de sécurité en remplacement des cinq membres sortants qui ne sont pas immédiatement rééligibles. Outre les cinq membres permanents –la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni–, le Conseil de sécurité sera composé, à partir du 1er janvier 2010, de l'Autriche, du Brésil, de la Bosnie-Herzégovine, du Gabon, du Japon, du Liban, du Mexique, du Nigéria, de la Turquie et de l'Ouganda.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Autriche, Japon, Mexique, Ouganda et Turquie au Conseil de sécurité en 2009

L'Assemblée générale a élu vendredi, dès le premier tour de scrutin, l'Autriche, le Japon, le Mexique, l'Ouganda et la Turquie comme membres non permanents du Conseil de sécurité, pour un mandat de deux ans, à compter du 1er janvier 2009.