Séisme en Indonésie : L'ONU lance un appel de fonds de 38 millions de dollars

9 octobre 2009
Un enfant au milieu des décombres d'un bâtiment à Padang, à Sumatra (Indonésie).

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a annoncé vendredi le lancement d'un appel à contributions de 38 millions de dollars pour compléter les efforts du gouvernement indonésien pour répondre aux besoins des populations touchées par le tremblement de terre dans l'ouest de Sumatra le 30 septembre 2009.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a annoncé vendredi le lancement d'un appel à contributions de 38 millions de dollars pour compléter les efforts du gouvernement indonésien pour répondre aux besoins des populations touchées par le tremblement de terre dans l'ouest de Sumatra le 30 septembre 2009.

Le plan d'action humanitaire concerne les zones les plus affectées telles que la ville de Padang ville et la ville de Pariaman, pendant les trois prochains mois.

En tout, 11 agences des Nations Unies, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et 18 ONG internationales demandent des fonds pour 74 projets humanitaires, a indiqué la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Par ailleurs, l'équipe des Nations Unies pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe (UNDAC selon son acronyme anglais) qui se trouvait déjà sur le terrain est passée maintenant au stade de la coordination des efforts.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le tremblement de terre aurait fait 665 morts, 788 blessés graves, 2.727 blessés légers, 651 disparus et 2.736 déplacés.

Plus de 77.000 bâtiments seraient sérieusement endommagés, 19.000 modérément endommagés et 14.000 légèrement endommagés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.