Ban appelle à investir dans les énergies renouvelables

7 octobre 2009

A deux mois de la Conférence de Copenhague sur les changements climatiques, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a une nouvelle fois appelé mercredi le monde à investir dans les énergies renouvelables et à passer à une économie à faible consommation de carbone.

« La croissance verte est une croissance durable. Nous avons besoin d'entreprises qui comprennent, développent et investissent dans les sources d'énergie renouvelable », a dit M. Ban, dans un message lu par le Résident coordonnateur de l'ONU au Mexique, Magdy Martinez-Soliman au Forum mondial sur l'énergie renouvelable, qui a lieu à Léon (Mexique).

« Nous avons besoin de politiques qui encouragent et soutiennent activement ces sources d'énergie. Nous avons besoin d'un programme mondial d'investissement public pour l'énergie renouvelable avec le transfert de technologie approprié. Nous avons besoin que tout le monde comprenne les énormes bénéfices que la croissance verte peut apporter sous forme de nouveaux emplois, de moindre pollution, de meilleure santé publique et de sécurité alimentaire améliorée », a-t-il ajouté.

Selon lui, « la poursuite de l'efficacité énergétique et la diffusion de l'énergie renouvelable ne sont pas la chasse gardée de pays riches. Elles sont un outil pour tous. Elles peuvent promouvoir un développement propre et rompre le lien entre la croissance économique et l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre ». « Surtout, elles peuvent aider à réduire la pauvreté et améliorer le sort de milliards de gens dont le développement est limité par un manque d'accès à une électricité abordable », a-t-il ajouté.

Le Forum mondial sur l'énergie « peut apporter sa contribution dans l'élaboration de l'accord sur le changement à Copenhague dont le monde a tant besoin », a estimé le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.