L'ONU se mobilise après le tsunami qui a frappé le Pacifique Sud

30 septembre 2009

Une équipe humanitaire de l'ONU est en route pour Samoa où un tsunami a fait de nombreuses victimes et ravagé les côtes, a annoncé mercredi le Secrétaire général Ban Ki-moon.

« Le Secrétaire général est profondément attristé par les pertes en vies humaines, le nombre de blessés et les dommages matériels causés par le tremblement de terre et le tsunami qui a frappé subséquemment Samoa, les Samoa américaines et Tonga », selon une déclaration transmise par sa porte-parole.

L'ONU est prête à fournir une assistance à la demande des pays concernés et se mobilise déjà, ajoute la déclaration.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) évalue les stocks de fournitures humanitaires de son centre de Suva (Fidji), notamment sur les besoins les plus urgents que sont l'eau, l'assainissement et l'hygiène.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), des pénuries de nourriture sont à prévoir à Samoa et à Tonga. L'OCHA anticipe aussi des besoins importants en matière de logement, même si de nombreuses victimes du tsunami devraient rester temporairement chez des parents.

Selon le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), les principales routes de l'île samoane d'Upolu n'ont pas été gravement endommagées mais les maisons et d'autres infrastructures ont connu des dégâts.

L'OCHA annonce que l'Australie, la Nouvelle-Zélande, les Etats-Unis et de nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) travaillent avec les agences des Nations Unies et les autorités locales pour coordonner les efforts d'assistance dans la région.

Selon la presse, un tsunami déclenché par un fort tremblement de terre de magnitude 8,3 dans le Pacifique Sud a généré des vagues de plus de 4m50 qui ont tué plus de 100 personnes dans plusieurs îles, dont au moins 7 à Samoa, plus de 25 aux Samoa américaines et six à Tonga.

Par ailleurs, Ban Ki-moon suit aussi de près l'impact du tremblement de terre enregistré dans l'ouest de Sumatra mercredi où un tremblement de terre de magnitude 7,9 a fait des dégâts dans l'île de Sumatra en Indonésie, faisant au moins 75 morts.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

REPORTAGE : L'Indonésie mieux préparée aux catastrophes cinq ans après le tsunami

Le tsunami qui a durement touché l'Indonésie en décembre 2004 a poussé la population à la réflexion et à améliorer ses mécanismes de gestion des catastrophes, notamment à Aceh où il a conduit à mettre fin à un conflit qui durait depuis les années 70 mais aussi dans le reste du pays.