Un haut responsable de l'ONU en Afghanistan rappelé par Ban à New York

30 septembre 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a décidé mercredi de rappeler à New York un représentant spécial adjoint pour l'Afghanistan, Peter Galbraith, et de mettre fin à ses fonctions au sein de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a décidé mercredi de rappeler à New York un représentant spécial adjoint pour l'Afghanistan, Peter Galbraith, et de mettre fin à ses fonctions au sein de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

« Le Secrétaire général remercie M. Galbraith pour son travail acharné et son dévouement professionnel et reconnaît son importante contribution à l'activité de la Mission et tout au long de sa carrière distinguée en tant que fonctionnaire international », annonce une déclaration transmise par sa porte-parole.

La décision a été prise « dans l'intérêt bien compris de la mission », indique Ban Ki-moon, qui réaffirme son plein soutien à son représentant spécial, Kai Eide.

Selon la presse, des désaccords sur la conduite à mener pour le décompte des voix lors des dernières élections présidentielles en Afghanistan auraient éclaté au grand jour entre M. Galbraith et le représentant spécial Kai Eide, ainsi qu'avec le gouvernement afghan.

Par ailleurs, la Mission de l'ONU en Afghanistan a déploré mercredi une nouvelle attaque perpétrée sur une route dans le district de Maywand, dans la province de Kandahar, qui a fait de nombreuses victimes civiles.

« Je suis consterné d'apprendre la nouvelle d'une autre attaque.

L'explosion a fait de nombreuses victimes civiles dont des femmes et des enfants, qui voyageaient par bus à destination de Kandahar », a déclaré Robert Watkins, représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour l'Afghanistan.

C'est le quatrième incident en un mois à faire autant de victimes.

« J'appelle ceux qui commettent ces actes à mettre fin immédiatement à ces actes violents et absurdes. Le recours constant et indiscriminé à des engins explosifs improvisés et aux attaques suicide accroît sans cesse le nombre de victimes », a dit M. Watkins. « J'appelle en conséquence toutes les parties responsables à respecter les principes humanitaires de base et à prendre des mesures pour atténuer l'impact du conflit sur les civils ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : Des décisions importantes en vue, selon Eide

Le conflit en Afghanistan est devenu plus intense ces derniers mois, a souligné mardi devant le Conseil de sécurité le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Kaï Eide, pour qui une série de décisions déterminantes doivent être prises dans les prochaines semaines par la communauté internationale.