L'Inde se déclare attachée au désarmement nucléaire

26 septembre 2009
L'Assemblée générale de l'ONU.

Le ministre des Affaires étrangères de l'Inde, M. Somanahalli Mallaiah Krishna a affirmé samedi à l'Assemblée générale l'attachement de son pays au désarmement nucléaire.

« L'Inde attache la plus grande priorité à l'objectif du désarmement nucléaire et a fait ses preuves dans le domaine de la non-prolifération », a dit le ministre indien.

« L'ordre nucléaire international ne doit pas être discriminatoire. De plus les Etats doivent remplir les obligations qu'ils ont prises », a-t-il ajouté.

L'Inde – comme le Pakistan - est une puissance nucléaire déclarée mais n'est pas signataire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

Le ministre indien a indiqué que son pays réitérait la proposition d'adopter une convention sur l'élimination de la production, du développement, du stockage et de l'utilisation d'armes nucléaires, dans un calendrier bien défini.

Il a aussi dit que l'Inde était prête à travailler à la Conférence du désarmement sur la conclusion d'un Traité sur l'arrêt de la production de matières fissiles, dans la mesure où il répondrait aux intérêts de l'Inde en matière de sécurité nationale.

« Nous restons engagés en faveur d'un moratoire volontaire et unilatéral sur les essais nucléaires », a-t-il déclaré.

Le Conseil de sécurité réuni de façon historique au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement a adopté jeudi à l'unanimité une résolution engageant tous les Etats à devenir parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) et ses membres à négocier un désarmement nucléaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.