Moyen-Orient : Le Quatuor souhaite une reprise immédiate des négociations

24 septembre 2009

Le Quatuor pour le Moyen-Orient, réuni au niveau des ministres des Affaires étrangères à New York, a salué jeudi les récentes rencontres entre les Etats-Unis et les parties israélienne et palestinienne mais a exprimé son souhait d'une reprise immédiate des négociations bilatérales.

« Le Quatuor partage le sentiment d'urgence exprimé par le président Obama et soutient pleinement les mesures proposées dans sa déclaration à l'Assemblée générale le 22 septembre », affirme le Quatuor dans une déclaration publiée à l'issue de la réunion au siège de l'ONU.

Le Quatuor, composé des États-Unis, de la Fédération de Russie, de l'ONU et de l'Union européenne, appelle aussi « les Israéliens et les Palestiniens à agir pour mettre en oeuvre les accords et obligations antérieures » sans attendre de réciprocité « afin de créer les conditions nécessaires à la reprise des négociations dans un proche avenir ».

Le Quatuor exhorte le gouvernement israélien à geler toute activité de colonisation, y compris par la croissance naturelle, et de s'abstenir de provocations à Jérusalem-Est. Il appelle l'Autorité palestinienne à continuer de faire tous les efforts possibles pour améliorer l'ordre public, lutter contre les extrémistes violents et mettre fin à l'incitation à la violence.

La déclaration exprime par ailleurs la nécessité d'améliorer la situation économique et note l'amélioration des conditions en Cisjordanie.

Etaient réunis à New York : le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, la Secrétaire d'État américaine, Hillary Rodham Clinton, le Haut représentant de l'Union européenne pour la Politique étrangère et de sécurité commune, Javier Solana, la Commissaire européenne pour les relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt, au nom de la présidence de l'Union européenne, ainsi que l'Envoyé spécial pour l'économie palestinienne, Tony Blair, et l'Envoyé spécial pour la paix au Moyen-Orient George Mitchell.

Mercredi, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas se sont rencontrés en présence du président des Etats-Unis Barack Obama.

Dans la journée, le Secrétaire général de l'ONU a aussi rencontré le Premier ministre Netanyahu, saluant les mesures prises par Israël pour alléger les barrages en Cisjordanie. Ban Ki-moon a néanmoins regretté qu'Israël n'ai pas accepté un projet proposé par l'ONU en juin pour commencer la reconstruction à Gaza.

Le Secrétaire général a par ailleurs réitéré sa condamnation publique des déclarations du gouvernement iranien niant l'Holocauste.

A l'issue d'une rencontre bilatérale avec le président Abbas, M. Ban a précisé avoir abordé la question des divergences entre les mouvements palestiniens Fatah et Hamas.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Moyen-Orient : Serry souhaite que la réunion du Quatuor contribue à une reprise des négociations

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry, a souhaité jeudi que la réunion du Quatuor sur le Moyen-Orient le 24 septembre, en marge du débat général de l'Assemblée générale, contribue à une reprise rapide des négociations entre Israéliens et Palestiniens.