Un camp de réfugiés au Tchad va être déplacé vers une zone plus accessible

22 septembre 2009

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a salué mardi la décision du gouvernement du Tchad de déplacer le camp de réfugiés d'Ouré Cassoni qui se trouve dans une région instable à la frontière avec le Soudan.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a salué mardi la décision du gouvernement du Tchad de déplacer le camp de réfugiés d'Ouré Cassoni qui se trouve dans une région instable à la frontière avec le Soudan.

« Nous avons plaidé depuis plusieurs années auprès des autorités tchadiennes pour le transfert de ce camp dans une zone plus accessible. Il se situe actuellement à sept kilomètres seulement de la frontière soudanaise », a dit le porte-parole du HCR, Andrej Mahecic.

Le camp qui abrite quelque 28.000 réfugiés du Darfour est situé dans un lieu où la protection et la sécurité ne peuvent être pleinement garanties par le HCR et les résidents y souffrent également de sévères pénuries d'eau et de bois de chauffage.

« Notre préoccupation principale en termes de protection concerne cependant le recrutement – survenant en permanence – d'enfants soldats par des groupes armés d'opposition soudanaise et la militarisation croissante du camp », a dit le porte-parole.

Vendredi 18 septembre, le HCR s'est rendu avec une délégation comptant des représentants du gouvernement tchadien ainsi que le Représentant spécial des Nations Unies, dans un emplacement proposé pour un nouveau camp, situé à 45 kilomètres au nord de la ville de Bahaï.

Le HCR étudie la faisabilité pour l'implantation d'un nouveau site. « Nous pourrions aussi envisager, en collaboration avec le gouvernement, le transfert de la population d'Ouré Cassoni vers plusieurs camps de réfugiés de superficie réduite. Cette semaine, nous commençons à informer les résidents d'Ouré Cassoni sur le projet de transfert du camp, qui a été créé il y a maintenant cinq ans”, a dit Andrej Mahecic.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Tchad : le HCR et les réfugiés luttent contre l'avancée du désert

Stopper l'avancée régulière du désert du Sahara au niveau de la zone sahélienne semi-aride de l'est du Tchad constitue un défi environnemental majeur, qui pourrait être qualifié de combat entre David et Goliath, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).