Afghanistan : L'ONU salue un accord ouvrant la voie à la certification des résultats des élections

22 septembre 2009

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Kai Eide, a salué l'annonce d'un accord destiné à résoudre les problèmes en suspens avant de certifier les résultats de l'élection présidentielle du 20 août et a estimé que la population devait être informée dès que possible de ces résultats.

Selon M. Eide, la coopération entre la Commission électorale indépendante (IEC) et la Commission électorale des réclamations (ECC) était « essentielle pour arriver à un résultat crédible ».

« Le peuple afghan a besoin de connaître le résultat de cette élection sans plus tarder, notamment s'agissant d'une décision sur la nécessité éventuelle second tour », a-t-il dit, appelant les deux organes à accélérer leur travail tout en respectant les standards internationaux et la nécessité de transparence.

« Le résultat de cette élection doit refléter la volonté du peuple afghan », a dit M. Eide, qui dirige également la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

La semaine dernière, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait salué le projet d'une conférence internationale sur l'Afghanistan sous l'égide de l'ONU. Il s'était dit inquiet concernant l'instabilité et l'insécurité actuelle malgré l'assistance à grande échelle fournie par la communauté internationale depuis la chute des Taliban en 2001.

Plus tôt ce mois-ci, M. Eide avait appelé les autorités électorales afghanes à garantir l'intégrité des élections présidentielle et provinciales du 20 août, à la lumière des soupçons d'irrégularités au cours du scrutin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : L'ONU appelle à garantir l'intégrité du scrutin face aux soupçons de fraude

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Kai Eide, a appelé mardi les autorités afghanes compétentes à garantir l'intégrité des élections présidentielle et provinciales du 20 août face aux soupçons de fraude électorale.