Une semaine centrée sur les changements climatiques

21 septembre 2009

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lancé lundi la Semaine du Climat NY°C, la première d'une série de réunions de grande envergure sur les changements climatiques organisées à New York et à l'ONU.

« Nous avons besoin de vos voix, qui doivent être entendues par tous nos leaders et nos négociateurs », a dit le Secrétaire général à l'ouverture d'une initiative de la Ville de New York, à la Bibliothèque publique de New York [New York Public Librarie].

« J'espère qu'elles résonneront jusqu'à la Première avenue [c'est-à-dire au siège de l'ONU] où, demain, j'organise le plus grand sommet sur le changement climatique de l'histoire », a déclaré Ban Ki-moon.

« L'objectif du sommet de demain est de permettre aux leaders de mobiliser l'élan politique qui permettra d'accélérer le rythme des négociations et de renforcer l'ambition des propositions », a expliqué le Secrétaire général.

« Un accord sur le climat ne fera pas que sauvegarder l'environnement. Il permettra aussi d'orienter de façon fondamentale notre monde sur la trajectoire d'une économie plus verte », a-t-il ajouté.

Le sommet marquera la toute première visite au débat général de l'Assemblée générale d'un président de la Chine et la première visite du président américain et du Premier ministre japonais en exercice.

Parmi les chefs d'Etat présents au sommet sur le climat de mardi on compte le président des Etats-Unis Barack Obama, le président de la République des Maldives Mohamed Nasheed, le président de la République populaire de Chine Hu Jintao, le Premier ministre du Japon Yukio Hatoyama, le président du Rwanda Paul Kagame, le Premier ministre de la Suède Fredrik Reinfeldt, le président du Costa Rica Oscar Arias Sanchez et le président de la France Nicolas Sarkozy.

Près de 100 dirigeants mondiaux ont accepté l'invitation du Secrétaire général.

Bien que le sommet ne soit pas une session de négociation en vue de la Conférence sur les changements climatiques de Copenhague de décembre 2009, il devra permettre de trouver un accord commun pour parvenir à un traité final à Copenhague.

Seront aussi présents au sommet le président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (IPCC) Rajendra Pachauri et Wangari Maathai prix Nobel reconnue pour son action pour faire planter des milliards d'arbres.

L'ONU compensera les émissions de carbone générées par le Sommet en achetant des crédits d'émission du Mécanisme de développement propre. Les fonds iront à des investissements dans une région semi-aride du district de Kolar, dans l'Etat de Karnataka, en Inde, pour réduire la déforestation et fournir de l'énergie propre pour la cuisson des aliments.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Climat : Ban réclame un engagement des Etats à l'approche de Copenhague

Au sommet sur le changement climatique convoqué le 22 septembre à New York, les Etats Membres devront s'engager publiquement à parvenir à un accord sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre à Copenhague en décembre, a déclaré jeudi le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.