L'Assemblée générale adopte sa première résolution sur la responsabilité de protéger

14 septembre 2009

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté lundi par consensus sa première résolution sur la responsabilité de protéger, un vote salué par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

« Ce matin, l'Assemblée générale a adopté sa première résolution sur la responsabilité de protéger, prenant note de mon rapport sur la Mise en œuvre de la responsabilité de protéger », s'est félicité M. Ban dans un communiqué.

Dans cette résolution, l'Assemblée générale "décide de continuer sa réflexion sur la responsabilité de protéger".

Selon Ban Ki-moon, cette résolution « est d'autant plus significative qu'elle a été adoptée par consensus ». « Je la salue comme une étape importante alors que nous traçons une voie commune pour respecter l'engagement pris au Sommet mondial de 2005 de protéger les populations du monde du génocide, des crimes de guerre, du nettoyage ethnique et des crimes contre l'humanité », a-t-il ajouté.

M. Ban espère désormais approfondir le dialogue sur le meilleur moyen de mettre en œuvre la responsabilité de protéger, en s'appuyant sur l'important débat qui a eu lieu à l'Assemblée générale en juillet. « Il était réconfortant d'entendre tant d'Etats membres, de toutes les parties du monde, réaffirmer l'engagement pris en 2005 dans un débat constructif et tourné vers l'avenir », a-t-il estimé.

Le Secrétaire général a demandé à son Conseiller spécial, Edward Luck, avec le Conseiller spécial sur la prévention du génocide, Francis Deng, de poursuivre leurs consultations avec les Etats membres, les agences et départements pertinents, les organisations régionales et sous-régionales, et la société civile sur les nombreuses questions concernant la mise en œuvre.

« Dans tous nos efforts, nous devrions être guidés et unis par l'objectif ultime de la responsabilité de protéger : sauver des vies en empêchant les violations massives les plus flagrantes des droits de l'homme », a dit M. Ban.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Responsabilité de protéger : Ban appelle les Etats à ne pas entraver les progrès

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi les Etats Membres à ne pas succomber à la tentation d'entraver les travaux de mise en oeuvre du concept de responsabilité de protéger, né de l'inaction passée de la communauté internationale face au génocide au Rwanda en 1994 et consacré en droit international par l'Assemblée générale en 2005.