Burkina Faso : Environ 88.000 personnes déplacées par les inondations

10 septembre 2009

Environ 88.000 personnes ont été déplacées par des inondations au Burkina Faso, une partie ayant trouvé refuge dans des écoles, des églises et de bâtiments publics tandis que le reste est logé dans des familles d'accueil, a indiqué jeudi l'ONU.

L'équipe de coordination et d'évaluation des catastrophes des Nations Unies qui a été envoyée au Burkina Faso à la suite de ces récentes inondations a également constaté que les installations dans de nombreux lieux d'accueil, notamment les sanitaires, étaient surchargées.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué qu'un appel de fonds était en train d'être finalisé pour répondre aux besoins immédiats au Burkina Faso, l'un des pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par ces inondations. La capitale Ouagadougou et ses environs ont particulièrement souffert.

Environ 600.000 personnes en Afrique de l'Ouest ont été affectées par les inondations qui ont tué près de 160 personnes et détruit des cultures et des infrastructures. Les autres pays touchés sont la Sierra Leone, le Ghana, le Niger et le Sénégal.

Une étude effectuée la semaine dernière par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) estime nécessaire d'aider les nombreux petits fermiers touchés par ces inondations.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afrique de l'Ouest : 600.000 personnes touchées par les inondations

Environ 600.000 personnes ont été touchées par les inondations dues aux pluies torrentielles qui ont frappé l'Afrique de l'Ouest depuis juin et ont causé la mort de 159 personnes, notamment en Sierra Leone, a indiqué mardi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).