Kenya : Le PNUE lance un appel pour sauver le complexe forestier de Mau

9 septembre 2009

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a plaidé mercredi pour agir rapidement afin de sauver le complexe forestier de Mau au Kenya et a apporté son soutien à un appel de plusieurs millions de dollars auprès des bailleurs de fonds pour assurer cette réhabilitation.

« Le complexe de Mau est d'une importance critique pour le développement durable écologique, social et économique au Kenya », a déclaré le directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner lors d'un forum organisé par le PNUE. Il s'est félicité de pouvoir travailler avec le gouvernement kenyan pour mettre en œuvre ce projet vital de réhabilitation.

Au cours des vingt dernières années, environ 107.000 hectares, soit plus de 25% de la forêt du complexe de Mau qui couvre plus de 400.000 hectares, a disparu en raison notamment des activités illégales d'extraction et l'expansion des activités agricoles, précise le PNUE dans un communiqué.

L'importance stratégique de la forêt de Mau est liée à son impact en termes de régulation du flux des rivières, d'atténuation des inondations, de stockage de l'eau, de réduction de l'érosion des sols, de biodiversité, de séquestration du carbone et de régulation du microclimat.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Kenya : Des communautés du Lac Victoria choisies pour évaluer le stockage du carbone

Les communautés vivant autour du Lac Victoria, dans l'ouest du Kenya, ont été choisies pour un projet du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) consistant à calculer quelle quantité de carbone peut être stockée dans les arbres et les sols quand la terre est gérée de manière durable et respectueuse du climat.