Afghanistan : L'ONU appelle à garantir l'intégrité du scrutin face aux soupçons de fraude

8 septembre 2009
Une Afghane votant aux élections provinciales dans la province de Balkh.

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Kai Eide, a appelé mardi les autorités afghanes compétentes à garantir l'intégrité des élections présidentielle et provinciales du 20 août face aux soupçons de fraude électorale.

Le décompte des bulletins de vote est toujours en cours pour ce scrutin organisé par la Commission électorale indépendante (IEC). Une fois celui-ci terminé, la Commission des réclamations électorales (ECC) sera chargée de traiter les plaintes déposées.

« Nous sommes tous désireux de voir le processus avancer sans retard afin d'arriver à un résultat juste », a déclaré M. Eide dans une déclaration publiée à Kaboul. « J'appelle aujourd'hui les commissions IEC et ECC à redoubler d'efforts pour garantir une rigueur totale dans leur travail à chaque étape. Cela inclut de ne pas tenir compte des résultats du décompte préliminaire là où il y a des preuves d'irrégularités ».

M. Eide, qui dirige la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), a souligné que l'intégrité des élections était de « la plus extrême importance » pour l'Afghanistan et ses partenaires internationaux.

« J'attends que l'IEC et l'ECC assurent le travail qui leur a été confié en respectant les critères les plus élevés et garantissent que le résultat final respecte fidèlement la volonté des électeurs d'Afghanistan », a-t-il déclaré.

Quarante et un candidats à la présidentielle, dont deux femmes, ainsi que plus de 3.000 candidats aux conseils provinciaux, ont pris part aux élections. Le déroulement pacifique du scrutin a été salué par le Secrétaire général Ban Ki-moon et le Conseil de sécurité, qui ont félicité les Afghans pour avoir exercé leur droit de vote.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.