Darfour : Enlèvement de deux employés de la MINUAD

29 août 2009

Deux employés de l'Opération Union africaine - ONU au Darfour (MINUAD) ont été enlevés samedi dans la ville de Zalingei, dans l'Ouest-Darfour (Soudan), a indiqué la MINUAD, qui a appelé à leur libération immédiate et sans condition.

Les deux employés civils internationaux, un homme et une femme, ont été enlevés par quatre ou cinq hommes armés à leur domicile à Zalingei à 4h30 du matin et emmenés vers une destination inconnue, selon la MINUAD, qui n'a pas donné de précisions sur le nom et la nationalité de ces deux employés.

Le chef de la MINUAD, Rodolphe Adada, a "appelé à la libération immédiate et sans condition des deux employés, demandant à leurs ravisseurs de les relâcher sans leur faire de mal".

Le Conseil de sécurité a établi la MINUAD en 2007 pour lutter contre la violence au Darfour, où 300.000 personnes auraient été tuées et 2,7 millions d'autres déplacées en raison du conflit depuis 2003 entre les rebelles et les forces gouvernementales alliées aux milices janjawid.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le chef de la Mission UA-ONU au Darfour fait ses adieux

Le chef de l'Opération Union africaine-ONU au Darfour (MINUAD), Rodolphe Adada, effectue une tournée d'adieu dans les provinces du Sud et de l'Ouest-Darfour alors que son mandat s'achève le 31 août, un mandat salué par le Secrétaire général.