Congo : L'UNICEF octroie 500.000 dollars à la protection sociale

25 août 2009

A l'occasion d'une visite en République du Congo (Brazzaville), la directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Ann M. Veneman, a annoncé lundi l'octroi de 500.000 dollars à des programmes en matière de santé, de nutrition et d'éducation pour aider à atténuer les effets de la crise économique mondiale sur les plus vulnérables.

A l'occasion d'une visite en République du Congo (Brazzaville), la directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Ann M. Veneman, a annoncé lundi l'octroi de 500.000 dollars à des programmes en matière de santé, de nutrition et d'éducation pour aider à atténuer les effets de la crise économique mondiale sur les plus vulnérables.

Le Congo-Brazzaville se relève après deux guerres civiles qui ont entraîné le déplacement de plus d'un million de personnes. Malgré les progrès réalisés depuis l'accord de paix de 2003, plus de la moitié de la population vit actuellement en dessous du seuil de pauvreté, précise l'UNICEF dans un communiqué.

« Les femmes et les enfants sont les plus touchés par la pauvreté », a dit Mme Veneman. « Au Congo-Brazzaville, un enfant sur huit meurt avant son cinquième anniversaire, principalement de causes évitables. Le pays a aussi un des taux les plus élevés de mortalité maternelle dans la région ».

La directrice de l'UNICEF a visité le projet national « Sauveurs de vie », qui fait la promotion, en collaboration étroite avec le gouvernement congolais, de douze comportements simples et faciles à mettre en pratique, tels qu'allaiter exclusivement pendant les six premiers mois, dormir sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide, se laver les mains avec du savon, et utiliser des traitements de réhydratation orale pour la diarrhée. Elle a aussi visité le centre téléphonique du « Téléphone qui sauve des vies », un numéro d'appel fonctionnant 24 heures sur 24 et qui fournit aux parents un numéro d'urgence à appeler quand leur enfant est malade.

Mme Veneman a rencontré le Premier ministre Isidore Mvouba et plusieurs ministres. Elle a salué les efforts du gouvernement pour améliorer l'accès aux services sociaux dont la santé et l'éducation. Elle a également insisté sur le traitement des populations autochtones, les Pygmées, particulièrement les enfants qui sont marginalisés par la société et sont souvent confrontés à la discrimination.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNICEF lance un kit pour aider les jeunes enfants pris dans les urgences

Un nouveau kit pour aider au développement des jeunes enfants touchés par les urgences a été présenté mercredi à Genève par la directrice générale du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Ann M. Veneman.