PAM : Un réservoir d'eau construit dans les régions arides du Nord Kordofan

13 août 2009

La population du Nord Kordofan (Soudan) va pouvoir bénéficier d'un approvisionnement en eau dans cette région aride grâce à un réservoir massif construit par la communauté locale en échange de 450 tonnes de nourriture du Programme alimentaire mondial (PAM).

La population du Nord Kordofan (Soudan) va pouvoir bénéficier d'un approvisionnement en eau dans cette région aride grâce à un réservoir massif construit par la communauté locale en échange de 450 tonnes de nourriture du Programme alimentaire mondial (PAM).

Achevé en juin et capable de retenir jusqu'à 25.000 mètres cubes d'eau, le réservoir – ou haffir, selon l'appellation locale – est un des 150 construits et réhabilités au Soudan depuis 2002, dans le cadre d'un programme du PAM intitulé « travail contre nourriture ».

C'est le partenaire du PAM, l'ONG basée au Qatar Al Hayat International Water Organisation qui a fournit l'expertise et les outils, selon un communiqué.

Plus d'un millier de résidents, y compris des personnes âgées et des femmes, ont travaillé sous le soleil pendant quatre semaines dans cette région connue pour faire partie du « croissant de sécheresse » au centre du Soudan.

Le PAM estime que le réservoir fournira assez d'eau pour répondre aux besoins de 1.600 familles vivant à El Tyina et dans sept autres villages, où les agriculteurs élèvent des moutons et des chèvres et font pousser du sorgho et de l'arachide pendant la saison des pluies.

Avant la construction du haffir, les pénuries d'eau forçaient les villageois à parcourir de nombreux kilomètres à pied, à dos d'âne et en voiture pour chercher de l'eau, payant jusqu'à deux dollars pour 200 litres d'eau – une somme énorme dans cette région.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Une catastrophe humanitaire se prépare au Sud-Soudan

Une conjonction de divers facteurs laisse présager une catastrophe humanitaire prochaine au Sud-Soudan, a mis en garde mercredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).