Iraq : Le Conseil de sécurité proroge d'un an le mandat de la MANUI

7 août 2009

Le Conseil de sécurité a décidé vendredi de proroger le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) pour une période de 12 mois, estimant qu'il existait encore des problèmes de sécurité dans ce pays et que l'amélioration constatée devait être consolidée.

En adoptant à l'unanimité de ses 15 membres la résolution 1883 (2009), le Conseil a également décidé que le Représentant spécial du Secrétaire général et la MANUI continueront d'exécuter le mandat élargi décrit dans les résolutions 1770 (2007) et 1830 (2008).

Dans le préambule de la résolution qu'il vient d'adopter, le Conseil réaffirme qu'il importe que la MANUI apporte son soutien au gouvernement iraquien pour renforcer les institutions démocratiques, favoriser le dialogue politique sans exclusive et la réconciliation nationale, faciliter le dialogue régional, aider les groupes vulnérables, notamment les réfugiés et les personnes déplacées, renforcer l'égalité des sexes, promouvoir la défense des droits de l'homme et promouvoir la réforme du système judiciaire et juridique.

Reconnaissant que la sécurité du personnel des Nations Unies est essentielle pour que la Mission puisse s'acquitter de son mandat, le Conseil demande au gouvernement iraquien et aux autres États Membres de continuer d'apporter à la présence de l'ONU en Iraq un appui sur les plans de la sécurité et de la logistique.

Aux termes de la présente résolution, le Conseil de sécurité demande aux États Membres de fournir à la MANUI les moyens et l'appui financier dont elle a besoin pour s'acquitter de son mandat.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : Les réformes économiques et sociales sont prioritaires, selon le représentant de l'ONU

Les réformes économiques et sociales sont désormais prioritaires alors que la situation sécuritaire s'améliore en Iraq, a déclaré mardi le nouveau représentant spécial du Secrétaire général pour ce pays, Ad Melkert, devant le Conseil de sécurité.