Iles du Pacifique : Un mécanisme nécessaire pour prévenir les conflits liés au climat

6 août 2009
L'atoll Nukunonu menacé par l'impact du changement climatique.

Les changements climatiques posent une menace existentielle aux îles du Pacifique et risquent d'aggraver les conflits autour de ressources de plus en plus rares, a prévenu jeudi le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), qui juge nécessaire de créer un mécanisme de prévention.

Les changements climatiques posent une menace existentielle aux îles du Pacifique et risquent d'aggraver les conflits autour de ressources de plus en plus rares, a prévenu jeudi le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), qui juge nécessaire de créer un mécanisme de prévention.

« Nous reconnaissons que le changement climatique est un défi critique pour le développement qui comporte des implications considérables sur tout l'éventail des questions de développement : la pauvreté, les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire, les conflits et la cohésion sociale pour ne nommer que ceux-là », a déclaré Ajay Chhibber, administrateur adjoint du PNUD et directeur pour l'Asie et le Pacifique, lors d'une réunion de haut niveau sur les changements climatiques, en marge du 40ème Forum des leaders des îles du Pacifique.

Il a prévenu que les changements climatiques risquaient de renverser les progrès accomplis en matière de développement et de compromettre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

De son côté, le représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) pour l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie Nouvelle-Guinée et le Pacifique, Richard Towle, a souligné qu'on était toujours dans l'attente d'une véritable réponse au niveau régional et mondial sur les implications juridiques et en matière de droits de l'homme des déplacements de populations causés par les changements climatiques.

Le Pacifique est l'une des régions les plus exposées à des catastrophes naturelles qui risquent de s'amplifier avec l'augmentation des températures sur la planète. Déjà, à Kiribati, un certain nombre de villageois ont dû quitter leurs maisons face à la montée des eaux de l'océan. Dans d'autres îles du Pacifique, des conflits sociaux risquent d'éclater avec la relocalisation de familles, en raison des droits de propriété terrestres traditionnels. Enfin, d'autres pays de la région risquent de voir leur subsistance alimentaire menacée par le blanchiment du corail, qui affecte la chaîne alimentaire locale.

Le PNUD préconise en conséquence un mécanisme régional de prévention des conflits, dans le cadre d'une initiative intitulée « Interface entre le changement climatique, les catastrophes et les conflits potentiels dans le Pacifique ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.