Darfour : Un premier contingent du Burkina Faso rejoint la MINUAD

4 août 2009

Les premiers soldats d'infanterie du Burkina Faso sont arrivés mardi au Darfour (Soudan) pour servir au sein de l'Opération hybride Union africaine-ONU dans cette région (MINUAD), alors que davantage de casques bleus de trois autres pays se préparer à les rejoindre bientôt.

Les premiers soldats d'infanterie du Burkina Faso sont arrivés mardi au Darfour (Soudan) pour servir au sein de l'Opération hybride Union africaine-ONU dans cette région (MINUAD), alors que davantage de casques bleus de trois autres pays se préparer à les rejoindre bientôt.

Un groupe de 134 soldats est arrivé à Nyala, la capitale de la province du Sud-Darfour, et 133 autres doivent arriver mardi prochain, selon la Mission. Les autres membres du bataillon d'infanterie qui compte au total plus de 800 soldats, doivent être déployés d'ici la mi-septembre à El Geneina et à Foro Baranga dans la province de l'Ouest-Darfour.

L'arrivée de ces soldats mardi signifie que la MINUAD compte désormais 13.651 militaires déployés à travers la région, soit près de 70% du nombre autorisé par la résolution du Conseil de sécurité établissant la force.

La Mission a également indiqué mardi que davantage de troupes d'Ethiopie, de Tanzanie et d'Egypte doivent être déployées au Darfour au cours du mois d'août, renforçant davantage ses capacités.

Le Conseil de sécurité a autorisé le déploiement de la MINUAD pour essayer de mettre fin aux combats et protéger les civils au Darfour. 300.000 de civils auraient été tués et 2,7 millions d'autres déplacés depuis le déclenchement des affrontements en 2003 entre les forces gouvernementales, associées aux milices Janjawid, et les groupes rebelles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La Mission ONU/Union africaine au Darfour prorogée pour un an

Préoccupé par l'insécurité persistante et la détérioration de la situation humanitaire au Darfour (Soudan), le Conseil de sécurité a décidé jeudi de proroger le mandat de l'Opération hybride UA-ONU (MINUAD) dans cette région de l'ouest du Soudan, pour une nouvelle période de 12 mois qui prendra fin le 31 juillet 2010.