Philippines : Un groupe rebelle signe un plan contre le recrutement d'enfants-soldats

31 juillet 2009

Un groupe rebelle islamiste aux Philippines, le Front Moro de libération islamique (MILF), a signé un plan d'action contre le recrutement d'enfants-soldats et pour leur réintégration dans la vie civile, s'est félicitée vendredi la représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et le conflit armé, Radhika Coomaraswamy.

Le plan d'action établit des étapes concrètes et des date-butoir pour empêcher le recrutement et l'usage d'enfants et pour retirer tous les enfants qui pourraient se trouver au sein des forces du MILF. Il garantit également un accès sans entraves aux équipes de surveillance et fournit aux enfants la possibilité d'être réintégrés dans la vie civile.

Le plan d'action s'inscrit dans le cadre du mécanisme de surveillance et d'information établi par la résolution 1612 du Conseil de sécurité. Le MILF s'était engagé à respecter les recommandations du Conseil de sécurité lors de la visite de Mme Coomaraswamy aux Philippines en décembre 2008. Le plan d'action a été élaboré en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'équipe de l'ONU dans le pays.

« La signature du plan d'action montre que la protection des enfants est une priorité au-delà de tout agenda politique. Il prouve l'impact positif de l'implication du Conseil de sécurité sur cette question cruciale », a dit Mme Coomaraswamy.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Philippines : Un groupe rebelle va arrêter de recruter des enfants soldats

Un groupe rebelle islamiste aux Philippines, le Front Moro de libération islamique (MILF selon son acronyme anglais), va arrêter de recruter des enfants soldats et va renvoyer à la vie civile ceux qui se trouvent actuellement dans ses rangs, conformément à un accord annoncé vendredi par une haute responsable des Nations Unies.