Concours de court-métrages sur le désarmement nucléaire et la non-prolifération

31 juillet 2009

Les Nations Unies lancent un concours pour sélectionner les meilleurs court-métrages sur le désarmement nucléaire et la non-prolifération, cinquante jours avant la Journée internationale de la paix, a annoncé vendredi le Département de l'information de l'ONU (DPI).

Les court-métrages sélectionnés seront projetés au siège des Nations Unies à New York et postés sur les sites web soutenant la campagne du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, sur le désarmement.

La campagne « ADM – Nous devons désarmer » a été lancée le 13 juin et diffuse de nouveaux messages chaque jour sur Twitter justifiant le désarmement nucléaire et la non-prolifération, précise le DPI dans un communiqué.

Ban Ki-moon a donné le coup d'envoi de cette campagne en envoyant des messages sur Twitter pendant la première semaine. Il diffusera un message vidéo le 6 août, le jour anniversaire de la bombe atomique qui a frappé Hiroshima.

Les participants au concours doivent soumettre leur court-métrage vidéo avant le 10 septembre 2009. La durée de la vidéo ne doit pas dépasser 3 minutes. Elle doit porter sur le désarmement nucléaire et/ou la non-prolifération et soutenir la campagne du Secrétaire général. Les participants doivent télécharger leurs films sur YouTube et envoyer un lien à Melanie Nolte (nolte@un.org).

Les films contenant des images et des propos obscènes et insultants seront écartés, ainsi que ceux faisant référence ouvertement à un pays en particulier. Un panel composé d'employés de l'ONU et d'organisations partenaires impliqués dans le désarmement nucléaire et la non-prolifération constitueront le jury.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban salue l'accord Russie-Etats-Unis sur la réduction des arsenaux nucléaires

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué mardi l'accord conjoint conclu lundi à Moscou sur la suite à donner au Traité de réduction des armes stratégiques (START), entre le président Russe Medvedev et le président américain Obama.