Le service aérien du PAM menacé d'interruption faute d'argent

31 juillet 2009

Le Service aérien humanitaire (UNHAS) géré par le Programme alimentaire mondial (PAM) peine à maintenir ses vols dans certaines régions d'Afrique en raison du manque de financement.

Le Service aérien humanitaire (UNHAS) géré par le Programme alimentaire mondial (PAM) peine à maintenir ses vols dans certaines régions d'Afrique en raison du manque de financement.

Les vols transportent les agents humanitaires dans des régions reculées où ils fournissent une assistance vitale à des centaines de milliers de personnes souvent déplacées par des conflits, indique un communiqué.

L'UNHAS au Tchad risque de manquer de fonds d'ici au 15 août tandis que les opérations au Libéria, en Sierra Leone et en Guinée risquent de manquer d'argent d'ici au 30 août.

« Comment est-ce que nous atteindront les gens si nous n'avons pas d'avions ? Comment est-ce que le PAM atteindra les gens qui ont faim ? Comment est-ce que les médecins pourront atteindre leurs patients ? Comment est-ce que les gens auront de l'eau potable si les ingénieurs ne peuvent pas se rendre sur place pour creuser des puits ? », s'est interrogé Pierre Carrasse, chef de la branche aviation du PAM.

Au Tchad, le service transporte en moyenne 4.000 passagers sur six avions, vers 10 destinations différentes. Ce service a besoin de 6,7 millions de dollars pour fonctionner jusqu'à la fin de l'année.

Le service pour l'Afrique de l'Ouest a quant à lui besoin de 3,3 millions de dollars.

En février dernier, le service vers la Côte d'Ivoire a été fermé par manque de fonds, puis cela a été le tour du Niger. Ce service pourra reprendre en août grâce à un don du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) des Nations Unies.

Le PAM est financé exclusivement par des donations, provenant principalement des gouvernements.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le PAM face à un déficit de financement 'sans précédent'

A ce jour, le budget du Programme alimentaire mondial (PAM) pour 2009, d'un montant de 6,7 milliards de dollars, ne sera financé qu'à hauteur de 3,7 milliards, a annoncé jeudi sa directrice exécutive, Josette Sheeran.