L'ONU aide l'Angola à atteindre l'objectif de 'l'eau pour tous'

30 juillet 2009

Les Nations Unies apportent leur aide au gouvernement angolais pour atteindre l'objectif de l'accès universel à l'eau afin d'améliorer la santé et réduire la pauvreté dans ce pays d'Afrique australe.

Le projet intitulé « De l'eau pour tous », appelé également Programme conjoint de l'ONU sur l'eau et l'assainissement, a été lancé la semaine dernière dans la capitale angolaise Luanda. Dans le cadre de projet, l'Angola s'est engagée à fournir de l'eau à 80% des habitants des villes et 50% de ceux qui vivent dans les campagnes d'ici à 2012, et d'atteindre l'objectif de 100% et 80%, respectivement, d'ici à 2020.

Le projet qui s'étend sur plusieurs années est une initiative conjointe du gouvernement angolais, du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de l'Organisation internationale du Travail (OIT), et de l'ONG, Institut de médecine (IOM).

L'eau propre et transportée dans des canalisations est trop chère pour beaucoup de familles angolaises, ce qui les force à consommer de l'eau non potable laquelle, associée à de mauvaises conditions sanitaires, contribue à près de 90% des décès dus à la diarrhée.

L'UNICEF souligne le droit des enfants à de l'eau et à un environnement propre, comme le déclare la Convention relative aux droits de l'enfant.

Lors du lancement du nouveau projet, la résidente coordonnatrice de l'ONU, Jocelline Bazile-Finley, a indiqué qu'il aiderait l'Angola à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en garantissant un développement durable respectueux de l'environnement et « contribuerait aussi à la réduction de la pauvreté ».

Environ 120.000 personnes doivent bénéficier directement du projet, financé par le gouvernement espagnol.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guatemala : Des agriculteurs pauvres voient leur vie changée grâce au PAM

La vie est en train de changer pour un groupe d'agriculteurs pauvres au Guatemala. De nouvelles techniques les aident à produire davantage et, grâce au projet du Programme alimentaire mondial (PAM) intitulé « Acheter pour le progrès », ils sont en mesure de vendre leurs excédents à un prix raisonnable.