Koweït : 430 millions de dollars versés par la Commission d'indemnisation de l'ONU

29 juillet 2009

Un total de 430 millions de dollars a été versé mercredi à dix plaignants par la Commission d'indemnisation des Nations Unies, chargée d'examiner les plaintes déposées par ceux qui ont subi des dommages à cause de l'invasion du Koweït par l'Iraq en 1990.

Ces paiements portent le total des indemnisations versées jusqu'à maintenant par la Commission à environ 28 milliards de dollars.

La vaste majorité des fonds pour le paiement de ces indemnisations a été tirée de la vente du pétrole iraquien dans le cadre du programme appelé Pétrole-contre-nourriture, qui a pris fin en 2003, et ensuite dans le cadre des arrangements prévus par des résolutions du Conseil de sécurité.

Etablie en 1991 comme organe subsidiaire du Conseil, la Commission d'indemnisation des Nations Unies a reçu environ 3 millions de plaintes, dont près d'une centaine venant de gouvernements.

Le conseil de gouvernance de la Commission basé à Genève a identifié six catégories de plaintes : quatre sont des plaintes pour des individus, une pour des entreprises et une pour des gouvernements et des organisations internationales incluant également des plaintes pour des dégâts à l'environnement.

La question des réparations était au centre de discussions la semaine dernière entre le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Premier ministre iraquien Nouri al-Maliki, les deux dirigeants convenant de continuer à travailler ensemble pour résoudre la question.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban : Des mesures nécessaires pour améliorer les relations entre Iraq et Koweït

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, estime dans un rapport publié cette semaine qu'il est nécessaire de prendre des mesures concrètes pour améliorer les relations entre l'Iraq et le Koweït concernant notamment la question des disparus koweïtiens pendant la guerre du Golfe au début des années 1990.