République centrafricaine : Situation déplorable pour les déplacés dans le nord

28 juillet 2009
Des enfants déplacés dans le nord de la Centrafrique.

La responsable adjointe des affaires humanitaires des Nations Unies, Catherine Bragg, s'est émue mardi de la situation déplorable des personnes déplacées qu'elle a visitées dans le nord de la République centrafricaine, à Kabo.

« J'ai été très émue par ce que m'ont dit les personnes qui ont fui dans la brousse à cause des menaces à leur sécurité », a dit Mme Bragg, Coordonnatrice adjointe des secours d'urgence de l'ONU, au deuxième jour de sa visite dans ce pays.

Après une période de relative stabilité en 2008, la République centrafricaine a connu une résurgence de la violence et des déplacements de civils, notamment en raison d'affrontements entre groupes armés dans le nord du pays.

« Les conditions sont totalement déplorables : pas d'abri, peu de nourriture, pas d'eau ni de services médicaux. Les parents sont inquiets pour leurs enfants qui ont faim et qui sont malades », a-t-elle déclaré.

« Nous, la communauté humanitaire, essayons d'aider ces gens, mais ce n'est pas facile. Nous appelons aussi les dirigeants au pouvoir à mettre en oeuvre l'accord de paix et à contribuer à la paix et à la sécurité dans cette région, afin d'atténuer la peur des populations et qu'elles puissent retourner à une vie normale, chez elles », a-t-elle ajouté.

Mme Bragg a effectué une visite aux côtés des directeurs dans le pays du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Elle a aussi rencontré des représentants d'organisations humanitaires, notamment Médecins sans frontières et Solidarité, ainsi que des autorités locales.

La Coordonnatrice adjointe devait aussi se rendre à Paoua, dans le nord-est du pays pour y inspecter les projets humanitaires et visiter les camps pour personnes déplacées avant de repartir pour la capitale, Bangui.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.