Moyen-Orient : Accroissement des tensions inter-palestiniennes à Gaza

27 juillet 2009

Alors que le Hamas continue d'étendre son contrôle sur Gaza, les tensions entre factions palestiniennes ont marqué le mois de juillet, a affirmé lundi un responsable des affaires politiques de l'ONU lors de l'exposé mensuel sur le Moyen-Orient au Conseil de sécurité.

« Le Hamas continue d'affirmer son contrôle sur la bande de Gaza », a dit le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques Oscar Fernandez-Taranco, notant que, le 9 juillet dernier, l'autorité judiciaire du Hamas à Gaza avait institué une règle selon laquelle les femmes avocates devaient porter le costume traditionnel et le voile en salle d'audience.

Il s'est inquiété des tensions qui subsistent entre les parties palestiniennes, citant notamment un attentat à la bombe qui a blessé 61 personnes lors d'un mariage à Khan Younès. Il a indiqué que le Fatah prétendait que 200 de ses membres avaient été détenus à Gaza au cours de la période examinée.

Le 4 juillet, les Forces de sécurité palestiniennes ont découvert une cache d'armes du Hamas en Cisjordanie avec des explosifs et 8,5 millions de dollars. Il a encouragé l'Autorité palestinienne à continuer à mener de tels efforts pour améliorer l'état de droit et combattre l'extrémisme, conformément à la Feuille de route.

Dans un contexte difficile, l'Autorité palestinienne continue d'assurer la réalisation d'un agenda ambitieux, a assuré M. Fernandez-Taranco. Il a fait remarquer que la situation en matière fiscale était difficile alors que le Fonds monétaire international (FMI) estime qu'il faudrait encore 900 millions de dollars pour finir l'année, dont 300 millions pour répondre aux seuls besoins de la bande de Gaza.

Le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques a indiqué que 78 camions par jour entraient à Gaza au mois de juillet, contre 70 en juin, ce qui représente une amélioration notable. Dix-huit camions seulement entraient à Gaza en novembre 2008.

Il a rappelé qu'en mai 2007, avant les bouclages, 475 camions entraient à Gaza chaque jour dans le cadre des activités commerciales régulières. Il a indiqué que 70% des importations durant la période examinée étaient constituées de produits alimentaires pour la population et pour le bétail, alors que la plupart des matériaux industriels, agricoles et de construction étaient interdits ou subissaient une sévère restriction. Aucune exportation n'a été autorisée depuis Gaza durant la période examinée.

Le mois dernier, a-t-il dit, la quantité de carburant industriel entrant Gaza était suffisante pour répondre à 70% des besoins de Gaza. Il a jugé important de noter que l'économie de tunnel et de contrebande continuait à Gaza et que le réseau alternatif avait remédié à certaines pénuries. Avec la coordination du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), des efforts ont été engagés pour déblayer 600.000 tonnes de débris. De même, des efforts sont entrepris pour éliminer les munitions non explosées.

Tout en saluant la réduction de la violence, le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques a regretté les tirs de roquettes par des Palestiniens contre Israël, et des incidents qui ont blessé 19 Palestiniens et 10 Israéliens en Cisjordanie. Sept Palestiniens auraient été tués aujourd'hui par l'effondrement d'un tunnel servant à la contrebande.

S'agissant par ailleurs de la Cisjordanie, les restrictions de mouvement concernent désormais 9,5% du territoire. M. Fernandez-Taranco a souligné l'amélioration de la circulation entre Naplouse, Qalqilya, Ramallah et Jéricho. Le gouvernement israélien a annoncé que les heures de passage pour les véhicules commerciaux seraient augmentées sur le pont d'Allenby vers la Jordanie, et qu'Israël s'attacherait à promouvoir le développement de trois zones industrielles à Bethléem, Djénine et Jéricho. Il a salué des initiatives qui auront un impact positif sur la liberté de mouvements des Palestiniens et le développement économique. Il a cependant regretté la persistance de 613 obstacles en Cisjordanie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Gaza : L'UNWRA dénonce toute allégation de contrôle par le Hamas

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a catégoriquement rejeté toute allégation selon laquelle le Hamas contrôlerait l'assistance humanitaire à Gaza et selon laquelle son directeur John Ging aurait dû quitter Gaza pour cause de menaces de mort.