La Guinée-Bissau appelée à voter dans le calme lors des élections présidentielles

23 juillet 2009

Le Secrétaire général suivra de très près le second tour des élections présidentielles en Guinée-Bissau, qui sont un signe important de l'engagement national pour un processus démocratique et la réconciliation nationale, a annoncé jeudi sa porte-parole.

Ban Ki-moon « exhorte le peuple de Guinée-Bissau à voter dans le calme comme ce fût le cas pendant les élections précédentes ». Il appelle les candidats à l'élection présidentielle à résoudre tout différend qui pourrait survenir par des moyens pacifiques et légaux, et à respecter les résultats finaux.

Le Secrétaire général espère par ailleurs que ces élections marqueront un « pas décisif vers la stabilité politique et la sécurité en Guinée-Bissau, ainsi que dans la promotion des conditions socioéconomiques nécessaires à la consolidation de la paix et à la pleine réalisation des droits humains dans tout le pays ».

Les Nations Unies sont engagées à travailler avec le futur président élu et son gouvernement, ainsi qu'avec l'Assemblée Nationale et les autres autorités nationales, pour réaliser davantage de progrès en Guinée-Bissau à travers le dialogue et la réconciliation nationale, souligne le message.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guinée-Bissau : Ban demande une enquête sur les violences politiques

« Il est indispensable de mettre en place une commission d'enquête crédible pour mettre fin aux cycles de violence et au climat d'impunité dans le pays », affirme le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon dans son dernier rapport sur la Guinée-Bissau au Conseil de sécurité.