Sida : Le Fonds mondial fournit un traitement à 2,3 millions de personnes

8 juillet 2009

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme fournit un traitement antirétroviral à 2,3 millions de personnes vivant avec le virus VIH/sida à travers le monde, grâce aux programmes à qui il apporte un soutien financier.

Ce chiffre représente une hausse de 31% des personnes recevant un traitement par rapport à la même période de l'an passé, précise le Fonds dans un communiqué publié mercredi.

Les programmes de lutte contre la tuberculose soutenus par le Fonds mondial ont jusqu'à présent fourni un traitement médical à plus de 5,4 millions de personnes. La tuberculose est la principale cause de décès chez les personnes infectées par le VIH. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère que la tuberculose représente un tiers des décès liés au sida à travers le monde.

Le Fonds mondial a également fait part de progrès dans la lutte contre le paludisme, avec un total cumulé de 88 millions de moustiquaires traitées à l'insecticide distribuées aux familles qui risquent de contracter la maladie.

Le Fonds mondial fournit environ 23% des ressources mondiales de lutte contre le sida, 57% des fonds de lutte contre la tuberculose et 60% de l'argent pour lutter contre le paludisme.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

VIH/SIDA : La Banque mondiale et l'ONUSIDA tirent la sonnette d'alarme

Dans 22 pays en Afrique, dans les Caraïbes, en Europe, Asie centrale, Asie et Pacifique, des perturbations des programmes de prévention ou de traitement contre le VIH sont attendues cette année comme conséquence de la crise économique», ont souligné la Banque mondiale et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) dans un rapport publié ce lundi.