UNESCO : La ville cap-verdienne de Cidade Velha au patrimoine mondial

26 juin 2009

Le Comité du patrimoine mondial, qui se poursuit jusqu'au 30 juin, à Séville (Espagne) a inscrit vendredi sur la Liste du patrimoine mondial le centre historique de Ribeira Grande, qui date de la fin du XVème siècle et témoigne de l'histoire de la présence coloniale européenne en Afrique et de la traite atlantique.

La ville de Ribeira Grande, rebaptisée Cidade Velha à la fin du XVIIIème siècle, a été la première ville coloniale construite par les Européens sous les tropiques, selon l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Située au sud de l'île de Santiago, elle conserve une partie de son tracé viaire et d'importants vestiges, dont « deux églises, une forteresse royale et la place du Pilori avec sa colonne de marbre de style manuélin », précisé un communiqué..

A travers cette inscription sur la Liste du patrimoine mondial, le Cap-Vert intègre la liste des pays hébergeant des biens d'une « valeur universelle exceptionnelle ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Dresde retirée de la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO

Le Comité du patrimoine mondial a décidé de retirer la vallée de l'Elbe à Dresde (Allemagne) de la Liste du patrimoine mondial, suite à la construction d'un pont à quatre voies au cœur de ce paysage culturel, ce qui signifie que le site n'a pas su conserver la valeur universelle exceptionnelle qui lui avait valu son inscription.