Iran : Ban condamne les violences contre les civils

22 juin 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon s'est dit lundi consterné par les violences qui ont suivi les élections en Iran, en particulier l'usage de la force contre les civils, qui ont fait des pertes en vies humaines et des blessés.

Le Secrétaire général a appelé les autorités iraniennes, dans un message transmis par sa porte-parole, « à respecter les droits politiques et civils fondamentaux, en particulier la liberté d'expression, la liberté de rassemblement et la liberté de l'information ».

« La situation en Iran préoccupe la communauté internationale et le Secrétaire général appelle le gouvernement et l'opposition à régler leurs différends de manière pacifique, par le dialogue et les voies juridiques », poursuit le message.

Ban Ki-moon a exhorté le gouvernement à mettre fin immédiatement aux arrestations, menaces et recours à la force.

« Le Secrétaire général réitère son espoir que la volonté démocratique du peuple iranien sera pleinement respectée », conclut la déclaration.

Selon la presse, la répression des dernières manifestations de l'opposition auraient fait au moins 10 morts.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Navi Pillay préoccupée par les arrestations en Iran

La Haut Commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay s'est dite vendredi préoccupée par les informations concernant un nombre de plus en plus grand d'arrestations en Iran.