FAO : L'humanité dépasse le milliard de personnes souffrant de la faim

19 juin 2009

"La crise silencieuse de la faim - qui touche un sixième de l'humanité - représente une grave menace pour la paix et la sécurité mondiales" annonce vendredi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

"La crise silencieuse de la faim - qui touche un sixième de l'humanité - représente une grave menace pour la paix et la sécurité mondiales" annonce vendredi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Nous devons de toute urgence dégager un large consensus sur l'éradication totale et rapide de la faim dans le monde et prendre les mesures nécessaires à cet effet» a déclaré aujourd'hui M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, à l'occasion de la publication de nouvelles estimations.

La FAO révèle que la faim dans le monde atteindrait un niveau historique en 2009 puisque l'humanité comptera 1 milliard 20 millions de personnes victimes de la faim. Et, cette aggravation planétaire de la faim n'est pas le résultat de mauvaises récoltes au niveau mondial. Elle est une conséquence de la crise économique mondiale qui a entraîné baisse des revenus et pertes d'emplois, réduisant ainsi l'accès des pauvres à la nourriture, indique la FAO.

La quasi-totalité des personnes sous-alimentées de la planète vivent dans les pays en développement : 642 millions de personnes en Asie et le Pacifique; 265 millions en Afrique subsaharienne; 53 millions en Amérique latine et les Caraïbes; 42 millions au Proche-Orient et en Afrique du Nord; et 15 millions au total dans les pays développés.

Pour le Directeur général de la FAO, la crise silencieuse de la faim - qui touche un sixième de l'humanité - représente une grave menace pour la paix et la sécurité mondiales. « Nous devons de toute urgence dégager un large consensus sur l'éradication totale et rapide de la faim dans le monde et prendre les mesures nécessaires à cet effet», ajoute t-il.

«La progression rapide de la faim provoque une gigantesque crise humanitaire. Le monde doit se ressaisir pour satisfaire les besoins d'urgence tout en pensant à des solutions à long terme», a recommandé, de son côté, Mme Josette Sheeran, Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM).

Une assistance immédiate est nécessaire pour éviter une aggravation de la situation, soutient par ailleurs la FAO, qui estime en outre, que la communauté internationale, bien qu'elle soit aux prises avec la récession mondiale, ne peut oublier ses engagements envers les personnes, au nombre d'un milliard, qui souffrent de la faim.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.