Progrès dans les négociations sur le climat menées à Bonn

12 juin 2009

Les pourparlers à Bonn (Allemagne) sur le changement climatique se sont achevés vendredi par des progrès même s'il reste encore une marge importante de manoeuvre, selon la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (UNFCCC).

Les pourparlers menés à Bonn (Allemagne) sur le changement climatique se sont achevés vendredi par des progrès même s'il reste encore une marge importante de manoeuvre, selon la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

« Un progrès important enregistré à cette réunion est que les gouvernements ont éclairci ce qu'ils veulent voir dans le document final de Copenhague », a déclaré Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention-Cadre, faisant référence au Sommet sur le climat prévu à Copenhague en décembre.

« Je pense qu'un accord ambitieux et efficace pour Copenhague est en vue – un résultat qui donne une réponse ferme et définitive à la sonnette d'alarme tirée par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (IPCC) », a-t-il ajouté.

Des délégués de 183 pays étaient réunis à Bonn pour négocier un texte qui viendra remplacer la première phase du Protocole de Kyoto qui expire à la fin de 2012.

Toutefois, Yvo de Boer a prévenu que les négociations étaient encore loin des réductions d'émissions préconisées par la science : une réduction de 25% à 40% en-dessous du niveau de 1990, d'ici à 2020.

« Entre maintenant et Copenhague, le niveau d'ambition doit être accru », a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A Bonn, appel pour inclure l'humanitaire dans le traité sur le climat

Un groupe d'agences des Nations Unies et d'organisations non gouvernementales (ONG) a lancé lundi à Bonn, où se déroulent actuellement des pourparlers sur le climat, un appel à incorporer la dimension humanitaire du changement climatique dans le traité négocié pour succéder au Protocole de Kyoto en décembre prochain, à Copenhague.