Pakistan : L'appel à contributions doit être financé - Ban

11 juin 2009
Une famille déplacée arrive dans un nouveau camp à Sugar Mill, dans le district de Charsadda, au Pakistan.

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lancé jeudi un nouvel appel à financer les besoins humanitaires au Pakistan qui s'élèvent à 543 millions de dollars et qui ne sont financés qu'à hauteur de 10% pour l'instant.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a lancé jeudi un nouvel appel à financer les besoins humanitaires au Pakistan qui s'élèvent à 543 millions de dollars et qui ne sont financés qu'à hauteur de 10% pour l'instant.

Près de 3 millions de personnes ont été déplacées par les récents affrontements entre l'armée pakistanaise et les Taliban dans le nord-ouest du pays, dans la région contiguë avec l'Afghanistan.

Le Secrétaire général a prévenu que le manque de fonds pourrait créer un déficit alimentaire et que les stocks de médicaments pourraient s'épuiser d'ici à la fin du mois.

« Il faut atténuer les souffrances et éviter au pays de sombrer dans la spirale d'une seconde crise ».

Ban Ki-moon a rappelé que l'attaque terroriste perpétrée cette semaine à Peshawar avait fait de nombreuses victimes, y compris deux membres du personnel de l'ONU et trois Pakistanais travaillant au soutien des programmes des Nations Unies.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.