L'équipe 'de garde' composée d'experts en médiation est un succès

10 juin 2009
Haile Menkerios.

La création l'an dernier d'une équipe « de garde » aux Nations Unies composée d'experts en médiation est un succès et a apporté une contribution de valeur aux activités de maintien de la paix de l'ONU et à la diplomatie préventive, a estimé mercredi le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Haile Menkerios.

Ce projet pilote a été lancé en mars 2008 pour aider l'ONU à se déployer plus rapidement en réponse à des crises, a souligné M. Menkerios lors d'un déjeuner au siège de l'ONU à New York

« Répondre de manière efficace à des situations de maintien de paix dépend de la capacité à aller sur le terrain rapidement avec le bon type d'expertise », a dit M. Menkerios. « L'équipe de garde nous aide à atteindre cet objectif ».

Il a salué le soutien des Etats membres de l'ONU qui ont rendu possible cette initiative, en particulier le gouvernement norvégien qui a financé la phase pilote et a accepté de poursuivre son financement.

L'équipe de garde est composée de six experts sur des questions clés qui reviennent fréquemment dans les négociations pour mettre fin à des conflits armés à travers le monde, dont le partage du pouvoir, les questions constitutionnelles, les arrangements de sécurité, les droits de l'homme et la justice de transition, ainsi que la gestion des ressources naturelles. Les experts sont recrutés pour une période d'un an. Une nouvelle vague de recrutements est en cours pour l'année à venir.

L'équipe de garde a été déployée au Kenya début 2008 pour aider à la médiation d'une crise qui a suivi des élections. Elle a apporté aussi un soutien aux efforts de médiation en République centrafricaine, aux Comores, à Chypre, en Iraq, à Madagascar, au Népal et en Somalie et a facilité le dialogue entre Belgrade et Pristina.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.