Attentat au Pakistan : Deux employés de l'ONU tués, Ban Ki-moon condamne

10 juin 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné dans les termes les plus fermes l'attaque terroriste qui a eu lieu mardi contre l'hôtel Pearl Continental de Peshawar, au Pakistan, et dans laquelle deux employés des Nations Unies ont été tués et quatre autres blessés.

M. Ban « est attristé par le nombre important de morts et de blessés », selon une déclaration transmise par sa porte-parole mardi soir à New York.

Un employé du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), Aleksandar Vorkapic, et une employée du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Persveranda So, ont été tués dans cet attentat. M. Vorkapic, de Serbie, faisait partie d'une équipe récemment déployée au Pakistan pour aider au règlement de l'actuelle crise des personnes déplacées. Mme So, des Philippines, travaillait pour l'UNICEF depuis 1994. "Elle était une employée dévouée et très impliquée, qui a travaillé avec détermination et élégance comme chef d'éducation au Pakistan, gagnant le respect et l'admiration de tous ceux avec qui elle a été en contact", a déclaré la directrice exécutive de l'UNICEF, Ann Veneman, dans un communiqué.

Les quatre blessés travaillant pour les Nations Unies sont deux employés du Programme alimentaire mondial (PAM), un employé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et un autre de l’UNICEF. Plusieurs Pakistanais participant aux programmes de l’ONU ont aussi été tués et blessés.

Le Secrétaire général a adressé ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au gouvernement et au peuple du Pakistan et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Le coordonnateur résident des Nations Unies au Pakistan, Fikret Akcura, a vivement condamné « cette attaque haineuse ». « Nous sommes déterminés à poursuivre notre soutien humanitaire aux plus de deux millions de citoyens pakistanais qui ont été touchés par les récentes crises de déplacement », a-t-il dit dans un communiqué publié à Islamabad.

Selon les médias, au moins 16 personnes ont été tuées dans cet attentat à la voiture piégée et 57 autres ont été blessées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Pakistan : Ban condamne un attentat, le nombre de déplacés augmente

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné vendredi un attentat à la bombe qui aurait tué au moins 30 personnes dans une mosquée dans le district d'Upper Dir au Pakistan, alors que le nombre de personnes déplacées par les combats dans le nord-ouest du pays continue d'augmenter.