Guinée Bissau : Ban consterné par les assassinats de personnalités politiques

5 juin 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit vendredi consterné par les assassinats de plusieurs personnalités politiques en Guinée Bissau, dont un candidat aux élections présidentielles.

« Le Secrétaire général est consterné par les informations sur les assassinats d'un candidat aux élections présidentielles à venir en Guinée Bissau, Baciro Dabo, et d'un membre du parlement et ancien ministre de la défense, Helder Proenca, ainsi que d'autres personnes », selon une déclaration transmise par sa porte-parole.

M. Ban est « préoccupé par l'apparition de cette tendance aux meurtres de personnalités de haut rang en Guinée Bissau ». « Venant peu après les assassinats du Président Joao Bernardo Vieira et du général Tagme Na Waie, ces actes criminels sont des tragiques revers pour les efforts destinés à restaurer l'état de droit et le processus démocratique dans le pays, mais il ne faut pas qu'ils aient un effet dissuasif sur les élections présidentielles à venir », ajoute la déclaration.

Ces développements soulignent une fois de plus l'importance et l'urgence de mener une enquête complète, crédible et transparente sur les circonstances entourant ces assassinats en Guinée Bissau, dit la porte-parole de M. Ban.

« Les Nations Unies consulteront les autorités nationales et le Groupe de contact international sur la Guinée Bissau pour examiner ce qui doit être fait pour mettre fin à l'impunité et restaurer l'état de droit dans le pays », ajoute-t-elle.

Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles touchées et appelle les autorités nationales, dont l'armée du pays, à s'assurer que les droits de l'homme de tous les citoyens sont protégés.

Selon les médias, les autorités de Guinée-Bissau ont affirmé vendredi avoir déjoué un coup d'Etat et annoncé que Baciro Dabo, candidat à la prochaine prochaine présidentielle, et l'ancien ministre de la Défense Helder Proenca, soupçonnés d'y avoir pris part, avaient été tués par les forces de sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guinée Bissau : L'ONU plaide pour une enquête sur l'assassinat du Président

Les assassinats du Président bissau guinéen et du chef d'état-major de l'armée témoignent de la fragilité de la situation de la Guinée Bissau, qui a besoin de l'aide internationale pour surmonter les défis politiques et économiques et en matière de sécurité, a déclaré mercredi devant le Conseil de sécurité le représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays, Joseph Mutaboba.