Pakistan : L'ONU nomme un coordonnateur humanitaire

4 juin 2009
Des fillettes déplacées dans le camp de Jalala, au Pakistan.

Le Coordonnateur des Nations Unies pour les secours d'urgence, John Holmes a choisi jeudi de nommer Martin Mogwanja comme coordonnateur humanitaire au Pakistan, où plus de 2 millions de personnes ont été déplacées par les affrontements entre les troupes gouvernementales et les Taliban dans le nord-ouest du pays.

Avant d'être nommé représentant du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) au Pakistan en janvier 2007, M. Mogwanja était le représentant de cette agence des Nations Unies en Ouganda pendant six ans, ainsi que coordonnateur humanitaire dans ce pays entre 2005 et 2007.

Fikret Akcura, le Résident coordonnateur pour le Pakistan, continuera à diriger l'équipe de l'ONU au Pakistan.

Alors que les personnes déplacées ont un besoin urgent d'aide en matière de nourriture, d'eau potable, d'abris et de soins d'urgence, le programme d'action humanitaire n'a été pour l'instant financé qu'à hauteur de 22%, a précisé la porte-parole du Secrétaire général de l'ONU lors du point de presse quotidien au siège des Nations Unies à New York.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), les fournitures en nourriture et en médicaments ne pourraient pas être suffisantes au-delà de début juillet à moins que la communauté internationale ne réponde rapidement et généreusement à ces besoins.

En attendant, deux nouveaux camps ont été établis pour les nouveaux déplacés arrivant de la vallée de Swat ces derniers jours, portant le total à 21 camps.

De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué jeudi qu'il avait commencé à transporter 97 tonnes d'un supplément hautement nutritif, appelé Plumpy Doz, destiné à être distribué aux enfants âgés de moins de cinq ans.

L'Organisation internationale du Travail (OIT) pour sa part a appelé toutes les agences de secours et de développement à embaucher des déplacés pour diverses activités productives et à les payer pour des emplois de court terme. Cela a ainsi été utile d'employer des déplacés à creuser des tranchées et planter des tentes destinées à accueillir des blessés et des femmes enceintes dans deux camps au Pakistan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.