Mauritanie : Ban appelle à la coopération pour un retour à l'ordre constitutionnel

2 juin 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi les parties mauritaniennes qui participent aux négociations sur un retour à l'ordre constitutionnel en Mauritanie à coopérer avec les médiateurs internationaux pour arriver à un accord.

« Le Secrétaire général suit de près les négociations en cours à Dakar, au Sénégal, sous médiation internationale, pour forger un consensus sur les arrangements transitoires destinés à permettre un retour à l'ordre constitutionnel en Mauritanie, y compris concernant la date des élections présidentielles », a déclaré sa porte-parole.

Afin d'arriver à un accord, le Ban Ki-moon « appelle les parties mauritaniennes à coopérer sans délai avec la facilitation de l'Union africaine, avec les Nations Unies et le Groupe de contact international », a ajouté cette porte-parole, Michèle Montas, dans une déclaration.

Le président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi avait été renversé par un coup d'Etat militaire non violent mené par la junte du général Abdelaziz le 6 août 2008, un événement condamné par le Conseil de sécurité et le Secrétaire général.

Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi était le premier président démocratiquement élu dans l'histoire du pays. Il avait été élu en juin 2007, prenant le pouvoir après une junte militaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mauritanie : Ban Ki-moon salue la libération du président

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué ce week-end l'annonce de la fin de l'assignation à résidence surveillée imposée au président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, déposé par un coup d'Etat en août 2008.