Sud-Soudan : L'ONU préoccupée par les affrontements tribaux

1 juin 2009

Le représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Ashraf Qazi, s'est déclaré préoccupé par les violents affrontements tribaux dans les Etats du Haut Nil et de Jonglei, au Sud-Soudan, qui ont fait des centaines de morts, dont des femmes et des enfants, et des milliers de déplacés.

M. Qazi a exprimé son inquiétude dimanche à l'issue d'une visite de deux jours dans ces deux Etats du Sud-Soudan, souligne un communiqué de la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS). C'est la deuxième fois cette année qu'il se rend dans la région pour évaluer la situation sécuritaire et humanitaire.

« Au cours des derniers mois, le taux de mortalité au Sud-Soudan lié aux affrontements violents a été plus élevé qu'au Darfour », a souligné M. Qazi. Il a appelé la communauté internationale, et les acteurs régionaux et locaux à répondre à la situation de façon prioritaire. « Un environnement sûr est extrêmement important pour la tenue des élections et du référendum », a-t-il ajouté.

Le mois dernier, l'UNMIS a déployé 120 militaires, policiers et employés civils dans les comtés d'Aboko et de Pibor, au Sud-Soudan, afin d'aider à faire face à la situation en matière de sécurité et apporter son aide aux opérations humanitaires.

Dans un communiqué séparé, M. Qazi a exprimé ses condoléances, au nom des Nations Unies, à la famille et au peuple du Soudan au sujet de la mort de l'ancien Président soudanais Jaafar Nimeiri, qui est décédé au cours du week-end.

Par ailleurs, dans la région du Darfour (Soudan), le nouveau commandant adjoint de la force de l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD), le général Mbutyana Duma Dumisani, d'Afrique du Sud, est arrivé à El Fasher (Nord-Darfour), au cours du week-end pour prendre ses fonctions. Il remplace le général Emmanuel Karenzi, du Rwanda.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan : L'UNMIS va déployer 120 employés dans l'Etat de Jonglei

La Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) a annoncé mercredi qu'elle allait déployer environ 120 employés (civils, militaires et policiers) dans l'Etat de Jonglei pour fournir une assistance humanitaire et une protection aux civils de cette région à la suite de récents affrontements tribaux.